Les principales caractéristiques de la population active en chômage en 2018



A la suite de la dernière publication du Haut Commissariat au Plan sur la population active occupée, cette note présente les principales caractéristiques de la population active en chômage en 2018, telles qu’elles ressortent des résultats de l’enquête nationale sur l’emploi.

Il est à rappeler que l’effectif de cette catégorie de la population est passé, entre 2017 et 2018, de 1.216.000 à 1.168.000 personnes. Avec une baisse de 48.000 personnes, 25.000 en milieu urbain et 23.000 en milieu rural, le taux de chômage a, ainsi, reculé de 10,2% à 9,8% au niveau national, de 14,7% à 14,2% en milieu urbain et de 4% à 3,5% en milieu rural. La population en chômage est en majorité composée de citadins (84,7%), d’hommes (64,9%) et des jeunes âgés de 15 à 29 ans (65,7%).

Les plus forts taux de chômage restent le lot des jeunes, des femmes et des diplômés

Le taux de chômage atteint 26% parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans et 43,2% parmi les citadins de cette même tranche d’âge.
Le chômage affecte les femmes plus que les hommes, avec des prévalences respectives de 14% et 8,4%. Ce constat est plus notable en milieu urbain où le taux de chômage atteint 24,3% parmi les femmes contre 11,4% parmi les hommes.

Le taux de chômage croît avec le niveau de qualification. Il passe, ainsi, de 3,4% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme à 17,2% pour les diplômés. Il se situe à 14% pour les diplômés de niveau moyen et à 23% pour ceux ayant un diplôme de niveau supérieur.
Il reste relativement plus élevé parmi certaines catégories des diplômés dont particulièrement les détenteurs des diplômes supérieurs délivrés par les facultés (25,9%), des certificats en spécialisation professionnelle (24,2%), des diplômes de techniciens et de cadres moyens (23%) et des diplômes de qualification professionnelle (21,4%).

 Source: Haut-Commisariat au plan